Aujourd’hui, c’est le premier jour du Naadam. Officiellement le festival ouvre demain mais certaines compétitions commencent aujourd’hui. Il y a également une cérémonie de levée de drapeau à 8h30.

Le Naadam est LE festival mongol et l’une des deux raisons (avec la visite du désert de Gobi) pour laquelle je retourne en Mongolie 6 ans après mon premier voyage dans ce pays magnifique. Il y a 3 sports principaux (la lutte mongole, la course de cheval, l’archerie) et un sport « accessoire » : le lancer d’os de cheville de mouton sur cible (ben oui…). Le festival officiel dure trois jours, mais en réalité les compétitions durent une bonne semaine à Ulaan Baatar. Il y a également des festivals locaux organises au niveau régional ou local. Mais bien entendu les plus grands champions viennent à la capitale.

DSC06829DSC06831

La levée du drapeau est brève mais intéressante. Le drapeau mongol est bleu et rouge avec un symbole dore au centre : le Soyombo. Celui-ci est constitué de plusieurs éléments :

-          Une flamme au sommet : renouveau, croissance, foyer, trois flammèches signifiant le passe, le présent et le futur

-          Le soleil et la lune

-          Les deux triangles représentent les pointes d’une flèche, dirigées vers le bas, elles signifient la mort aux ennemis de la Mongolie

-          Les deux rectangles horizontaux représentent l’honnêteté, la justice et la noblesse de caractère

-          L’inclusion du symbole chinois Ying et yang ne représente pas uniquement l’union des opposes mais également la vigilance, la raison et la sagesse (le symbole pouvant également être vu comme deux poissons aux yeux éternellement ouverts)

-          Enfin, les deux barres verticales de chaque cote représentent les frontières, forteresses et murs d’enceinte et expriment le vieux proverbe mongol : Deux hommes amis et unis sont plus forts qu’un mur de pierre.

Je regarde la cérémonie de levée du drapeau (en fait des quatre drapeaux…) réalisée par des gardes en costume de même couleur.

DSC06833DSC06837

Des enfants sur la place, repetent pour le spectacle d'ouverture.

DSC06855DSC06863

 DSC06900DSC06874

Je rentre a Goden Gobi en passant devant l'ambassade de France qui n'a rien trouvé de mieux que de mettre des panneaux en francais devant ses grilles alors que 90% des mongols ne parlent meme pas l'anglais... Bien entendu, le resultat est a la hauteur du message...

DSC06901DSC06903

Je vais recupérer Richard a l'hostel puis nous nous rendons sur le champs de tir a l'arc ou nous assistons a la cérémonie d'ouverture de la compétition puis aux epreuves eliminatoires.

Tout le monde est en costume traditionel.

DSC06906DSC06914

DSC06921DSC06964

DSC07003DSC06999

 

DSC06988DSC07007

 

Nous allons ensuite a a ceremonie d'ouverture de l'ancle-bone shooting. Un "sport" qui consiste a tirer sur deux os de colonne vertebrale avec un os de cheville de chameau...

DSC07019DSC07022

Avant d'etre terrassés par l'ennui et de retourner voir le tir a l'arc :-D

DSC07046DSC07059

Nous finissons la journee avec un delicieux breuvage mongol et des beignets fourres a la viande de mouton et aux oignons. Gras mais delicieux !

DSC07068DSC07069

DSC07071DSC07072