JOUR 1: Le jour du tout gratuit

Nous arrivons alors que le soleil se lève sur la gare. J'embarque dans un auto et me voilà partie pour le temple d'or et ses « gratuits » : logement gratuit, nourriture gratuite et animations gratuites (...)

DSC03709DSC03712

DSC03716DSC03722

Accueillie par deux gardes en turban orange, on me montre ma chambre pour cette nuit, une grande chambre réservée aux visiteurs non indiens dans la résidence gratuite commune sikhs. Un immense bâtiment blanc autour d'un large patio intérieur aux arches blanches. Je dépose mon sac à dos et me rend immédiatement au temple.

Il est la ! Trônant majestueux au milieu de son bassin sacre ou se baignent les fidèles sikhs avec autant de dévotion que les hindous dans le Gange.

Des femmes en saris de reine balaient nonchalamment des papiers et de la poussière sur le marbre blanc éclatant.

DSC03723DSC03725

DSC03727DSC03744

DSC03730DSC03787

Il y a un monde fou. Nous sommes en juin, anniversaire de l’attaque du temple par les troupes indiennes et les commémorations sont importantes. Il est à peine 7 heures et des centaines de fidèles tournent déjà autour du temple en priant, beaucoup d’entre eux font la queue pour entrer dans le temple et y prier. Les voix des lecteurs du livre sacré résonnent dans l’enceinte de marbre blanc. Je reste deux bonnes heures à admirer l’ensemble et à m’en imprégner  jusqu’à ce que mon estomac se rappelle à moi.

DSC03753DSC03739

Je pars en ville déguster une parratha (sorte de crêpe indienne salée, fourrée) et visiter un peu la vieille ville. 

DSC03758DSC03773

Apres quelques heures de flaneries, je m'achete une glace avant de revenir au temple pour y passer l’après-midi, visiter l’intérieur du temple et diner à la cantine gratuite d’un simple mais délicieux thali végétarien.

DSC03802DSC03807DSC03846DSC03850

DSC03868DSC03795

DSC03808DSC03841

DSC03838DSC03875

DSC03877DSC03880

DSC03884DSC03887

DSC03890DSC03916

JOUR 2 : le jour du tout gratuit - la suite

Je rentre au dortoir pour me brosser les dents et je m’aperçois que Tahiti Bob a dormi dans le lit près du mien. Wilmer, un allemand a la chevelure en pétard qui voyage autour du monde depuis 7 ans. Très sympa. Nous allons petit déjeuner ensemble à la cantine gratuite et il me raconte ses aventures, notamment comment en Afrique un officier de frontière un peu zélé lui a coupé ses longues dreadlocks parce qu’il avait falsifie (à la main mais très artistiquement) son visa… J’en ris encore :-D

DSC03941DSC03959

DSC03986DSC03990

Nous allons ensuite en ville ou une procession sikh commémore les évènements de 1984, et honnêtement, je n’aurais pas aimé être confrontée aux féroces guerriers qui protégeaient le site à l’époque s’ils ressemblaient à ceux que j’ai vus.

DSC04023DSC04033

DSC04018DSC04043

Je prends le bus gratuit pour la gare afin de prendre le train de nuit pour Delhi.