JOUR 1:

Reveil aux aurores car le premier bateau public pour Malapascua est prevu a 6h du matin. Et pour qui connait l'Asie, le premier bateau est plus plein et souvent le moins cher car apres, il faut payer un "supplement" si on veut que le transport a moitie plein parte...

Je m'achete trois boules de pain a la boulangerie, embarque mon sac et grimpe sur la grande bangka ou sont deka assis deux groupes de locaux. Sabrina et Tanya dorment encore, je les retourverais sur l'ile.


On part a 6h30 (le capitaine esperant d'autres touristes ou locaux pour optimiser sa traversee) et c'est parti pour une traversee pepere vers une ile plate comme une assiette a salade.

Arrivee au port, j'evite les rabatteurs (qui se feront un plaisir de recuperer une commissions de l'hotel que j'aurais choise, ce qui augmentera le prix de ma chambre d'autant) en allant prendre mon petit dejeuner dans une cabane en bois aux abords du port. La mama qui la tient accepte de garder mon sac a dos pendant que j'explore l'ile a la recherche d'un club de plongee et d'une chambre.

Pour la chambre, c'est assez facile et bon marché si l'on reste dans les terres et non en bord de plage et je trouve mon bonheur dans un petit hotel qui a 3 bungalows et dont le nom est "The Other Place", ce que je trouve excellent!

Pour le club de plongée, c'est plus compliqué... Les tarifs commencent a 1700 pesos sans equipement, horrifiquement cher comparé aux 1000/1200 pesos pratiqués partout ailleurs. Comme quoi venir a la Mecque de la Plongée aux Philippines se paie... De plus, avec mon Open Water seulement, les plus gros clubs refusent de m'emmener voir les Threshers pour lesquels il faut plonger a 27 metres...

Je suis un peu decouragée et decide de repartir le lendemain. Je vais recuperer mon sac chez la mama pour le deposer a mon bungalow et sur qui je tombe, Sabrina, Tanya et une autre fille que j'avais precedemment croisé lors de ma quete d'un club de plongee.

Elles sont assises devant Dan's Dive, un petit club derriere mon hostel. Elles m'expliquent que comme elles sont 3, elles ont reussi a negocier leurs plongees a 1100 pesos equipement compris et que si je me joins a elles, ce sera 1000 pesos la plongee ! Bingo, je signe. De plus, Dan me dit que compte tenu de mon experience, il accepte de me prendre pour aller voir les Tresher Sharks ! Enorme !

Je depose mon sac a l'hostel et nous partons pour Kiwi, un resto philippin qui sert des portions enormes.

Les filles se preparent pour leur plongée nocturne tandis que je fais une partie de billard a mon hostel contre la fille de la reception (elle gagne la premiere manche et moi la seconde mais de justesse, elle est coriace la fille de la reception).

Je decide de payer les 1000 roupies de plus que Dan nous demande en plus de la plongée des thresher sharks pour nous certifier pour l'option "Deep Dive" de l'Advanced Open Water. C'est une affaire car les autres centres demandent 2000 pesos pour la même chose. Mais du coup, il faut que je me tape les revisions du bouquin...

DSC00414DSC00418DSC00420DSC00421

 

JOUR 2 : 

Le lendemain matin, rendez-vous à 4h30 (quand je disais que ce n'etait pas des vacances...) car pour voir les requins, c'est au lever du soleil ou jamais.

Tout le monde est au rendez-vous : les filles (Tanya, Sabrina et Andrea, la fameuse fille qui a fait TOUS les clubs de plongée de l'ile pour nous trouver le moins cher), Manolo, un italien, un couple d'Israeliens les deux DM et la DI qui va nous certifier Carla. Nous partons rapidement sur une grosse bangka rapide. Le site est etagé, un fond sabloneux couvert de coraux mort qui donne sur un mur s'enfonçant a plusieurs centaines de mètres. Nous plongeons à 32 mètres pour les tests certifiants (essentiellement des tests de raisonnement du type calcul afin de verifier que nous ne souffrons pas du mal des profondeurs) puis nous nous immobilisons pour voir les requins. Malheureusement, les deux que nous voyons sont loins et la visibilité est plus que moyenne. Apres 3 minutes à peine d'observation, nous atteignons la limite de decompression et devons remonter.
Je suis très frustrée et enervée car si je n'avais pas choisi de passer mon certificat, nous n'aurions pas plongé a de telles profondeurs et je n'aurais pas eu besoin de remonter si tôt, d'autant que mon tank n'est qu'à moitié vide, que demain Dan n'organise pas de plongée a Monad (l'endroit où l'on peut voir les Thresher). Bref, je suis un peu beaucoup énervée...

IMG_0809IMG_0818


Nous rentrons à 7h à Malapascua ce qui me laisse largement le temps de prendre un copieux petit dejeuner chez "Junior", le boui-boui où j'avais laissé mon sac la veille. Junior me fait même un plateau repas pour notre excursion du jour à Gato Island.

Nous repartons à 9h pour l'excursion avec les filles, Manolo et Ivan, un russe d'une trentaine d'années que Sabrina et Tanya ont rencontré à leur guest house ce matin. L'ilot autour duquel nous allons plonger est à une bonne heure de bateau que je met à profit pour reviser mon module "deep dive" (oui, j'etais la première de ma classe à l'école...)
Les deux plongées sont superbes : coraux, frog fish, seahorse, scorpion fish, trois serpents de mer rayés blanc et noir, lion fish, calamars, quatre requins pointe noire (!!!), et j'en oublie certainement... Malapascua est bien LE spot de plongée des Philippines, sans contexte. On fait une plongée dans une grotte et qui le DM envoie en premier ? Moi, la moins experimentée du lot. Ben voyons! Mais du coup cela me permet de prendre d'exceptionnelles photos du banc de poissons à la sortie de la grotte.

IMG_0866IMG_0887IMG_0853IMG_0970

Entre les deux plongée, Tom l'un des DM nous montre une falaise où l'on peut grimper et d'où on peut plonger d'une hauteur de 10m. Avec l'entrainement de la Fragata, j'y vais sans hesiter et je plonge immédiatement sans même mettre une main sur mes yeux :-D Ivan nous mitraille avec Tanya.

Nous sommes tous tellement ravis de notre plongée que nous prenons même le temps de faire des photos drôles sous l'eau et même des photos de groupe!

 

IMG_0836IMG_0821IMG_0834IMG_0901

Nous allons diner chez Junior avec Tanya, Ivan et Sabrina après avoir attendu les filles qui sont allé faire une plongée de nuit pour voir les mandarin fish, une espèce très rare que l'on peut voir à la tombée de la nuit.

 

JOUR 3 : 

Tanya s'en va aujourd'hui. Cela fait un mois qu'elles voyagent ensemble avec Sabrina (elles se sont rencontre a Manille a leur hostel et ont decide de decouvrir le pays ensemble) qui je le vois bien est assez triste.

Du coup, au lieu de plonger, je vais passer la journee avec elle. Cela tombe bien, c'est dimanche et donc jour non seulement du lechon (porc roti) mais egalement des combats de coqs.

DSC00431

Et nous voila apres un copieux dejeuner de curry de poulet chez Kiwi, avec Ivan, a la recherche de l'arene des combats de coqs dominicaux. Nous mettons presque 45mn a trouver l'endroit (sur une ile aussi grande qu'un mouchoir de poche...) mais nous y arrivons finalement.

Et la, entre les coqs, la foule, les eleveurs qui tiennent leurs coqs comme une mere juive enlacerait son dernier fils... C'est tout un spectacle. Que je trouve magnifique mais que Sabrina, la vegetarienne, a du mal a apprecier...

DSC00490DSC00475

DSC00468DSC00476

On rentre donc assez tot et comme de bien entendu, on va s'installer sur la terrasse devant Dan's Dive.