Un groupe de philippins est arrivé à l'hostel hier soir: hommes, femmes et enfants, plein de gamins.

Et ils sont super matinaux...

Comme ma chambre donne sur la terrasse de l'hostel, je me réveille avec eux à 5 heures du mat... Bon, comme il faut que je finisse le chapitre 5, ce n'est pas trop grave... mais j'aurais bien dormi 1 heure de plus...

RDV à 7h45 avec André pour apprendre à"monter" mon BCD (le gilet de plongée) avec mon régulateur (le dispositif qui permet de respirer sous l'eau et aussi de gonfler le BCD si nécessaire) et la bonbonne d'air. Il me fait répéter les étapes 3 fois afin d'être certain que je maitrise le truc. Joy me regarde faire avec un grand sourire. Arrivent les Dive Masters très sympas (Florent un francais rigolard et Amanda une norvegienne super sportive aux magnifiques tatouages : Freedom , un diver stylisé et un motif floral sur l'épaule droite) puis les autres plongeurs et on embarque sur l'immense bangka équipée pour la plongée. Le groupe assez hétéroclite est très sympa : deux américains, un couple portugais, un couple allemand et moi, la moins expérimentée du lot.

IMG_0172IMG_0173

Premier arrêt à West Entalula. On plonge en dernier avec André après un BWRAF (BCD/Weightbelt/Releases/Air/Friend), les vérifications préplongée que je loupe car j'ai tendance à vérifier mon régulateur avant mes poids et mes sangles... Amanda qui observe me donne un super moyen mnemotechnique pour me souvenir de l'ordre dans lequel les vérifications se font : Beer, Wine, Rhum And Fun. Et ca marche! Je retiens le truc! Merci Amanda.

Je met mon masque et mon regulateur en bouche je fais un pas en avant dans le grand bleu.

IMG_0177IMG_0909

Après une dizaine de minutes consacrées à des exercices, on plonge à 12 mètres pour ma première fun dive. Trop cool :-D A la fin de la plongée, mon tank étant vide, j'ai du mal à contrôler ma flotabilité. Je suis beaucoup trop légère et au lieu de faire un arrêt de trois minutes à 5 mètres, je remonte à la surface comme un bouchon de champagne. Le père André me regarde d'en bas en émettant des tonnes de bulles... Il est mort de rire sous l'eau... L'andouille...

Deuxième plongée sur le site de Paglugaban. Je saute à l'eau et André me fait signe de plonger. J'appuie sur le bouton permettant de dégonfler mon BCD (ce qui fait que l'on s'enfonce dans l'eau) mais bizarrement, je ne m'enfonce pas et encore plus bizarre, mon BCD émet une sorte de sifflement sourd, limite inquiétant. André ressort de l'eau et je lui fait part de mon étonnement, je lui demande si il est normal que mon BCD fasse ce bruit. Il m'explique que oui puisque depuis 30 secondes au lieu de dégonfler mon BCD, j'appuie sur le bouton qui le gonfle et que comme il est plein à craquer, la valve de sécurité évacue le supplément d'air... D'où le bruit... Et le pépère André mort de rire à nouveau...

IMG_0894IMG_0699

 

Encore une dizaine de minutes d'exercices puis on se dirige vers les profondeurs. Et là, on voit deux tortues de mer! Excellent!!! Enfin, pas si excellent car en sortant de l'eau j'ai remonté mon masque sur mon front au lieu de le descendre autour de mon cou. Resultat, je dois un shot de tequila à André... qui m'avait déjà fait la remarque deux fois durant la première plongée.

 

On remonte au bout d'une heure pour déjeuner sur le bateau avant que les autres ne fassent leur troisième plongée tandis que je me repose.

Retour à El Nido en fin d'après-midi. Je vais prendre une douche avant de rejoindre André au bar au-dessus de Submariner (Habibi) qui sert de point de debriefing à celui-ci. Je remplis mon log book (le livret qui permet de garder en mémoire toutes les données techniques de ses plongées (durée, profondeur, équipement, pression du tank au départ et à la fin, tempérture de l'eau, etc) mais aussi les poissons, coraux et autres espèces vus.

Enfin, questions sur les chapitres 4 et 5 puis QCM (100% et 90%). Il me propose de passer le test ecrit final :50 questions. Je ne me sens pas prête et je préfère reporter au lendemain pour réviser plus. Je lui paye sa tequila qu'il gobe tandis que je bois mon coca devant le magnifique coucher de soleil.

IMG_0183

 

On se bois une bière avec les portugais et les Dive Masters et on décide d'aller se manger une pizza à un super resto italien, dixit les DM, après la fermeture du centre à 20h.

La pizza est délicieuse et la compagnie très agréable. Le gang me propose d'aller avec aux au Pukka Bar finir la soirée mais je pense à mes révisions et à la famille de philippins qui se reveille à 5h du matin et je décline...

Je m'endors et me réveille sur mon bouquin. J'ai fait des fiches de lecture (oui, oui, je suis une grande malade...)

Rendez-vous avec André à 7h45 pour une petite séance de montage d'équipement et un test d'orientation sur la plage.

On embarque avec un autre groupe.

Premier spot de plongée sur South Miniloc pour dix minutes d'exercice puis une fun dive, rebelote deux heures plus tard sur le spot de Twin Rocks puis déjeuner sur une plage où je plaisante avec Florent et Peter, un Dive Instructor Neerlandais qui nous a rejoins aujourd'hui.

IMG_0682IMG_0704

Florent est en charge de deux DSD (Discover Scuba Diving), c'est-a-dire deux personnes allant faire de la plongée sans en étudier les bases mais sous la surveillance très rapprochée d'un DM. C'est en général une journée assez éprouvante et stressante pour le DM surtout si le ou les DSD ne savent pas très bien nager, ce qui est le cas de pas mal d'asiatiques.

Amanda plonge avec deux Open Water singapouriennes qui ont appris à plonger ensemble et qui depuis ne plongent qu'à deux en se tenant la main (???!!!???)...

J'informe Flo qui ne l'a pas remarqué que son indien se remet du gel dans les cheveux après chaque plongée (???!!!???) et ca le fait bien marrer. 

Je profite de la troisième plongée de la journée (que je ne fais pas) pour réviser mes fiches de lecture. Je suis au top!

 

Le gang remonte. Les singapouriennes sont super contente parce qu'elles ont vu deux "totols", "vous avez-vu quoi?" demande Florent. "Two totols" répond la singapourienne tandis qu'il la regarde l'air abasourdi. "Aaaahhh" finit par comprendre Florent, "You've seen two turtles" (à prononcer avec un super fort accent francais dans le texte...) et de ricaner... Mais bon, comme la singapourienne est un peu honteuse et gênée et que l'accent anglais de Florent est un peu ridicule, je me moque gentiment de lui et on finit tous par se marrer.

 

Je vais prendre une douche et je m'habille pour aller au Habibi passer mon test final. 50 questions dont certaines un peu compliquées mais je m'en sors bien et je ne fais qu'une erreur : 98% ce qui est pas mal.

André va nous chercher un shot d'alcool de canne a sucre histoire de fêter ma certification. Ce truc bizarre de fabrication locale me donne immédiatement la langue de bois, une première!

 

IMG_0190IMG_0191

 

Je vais faire prendre ma photo en bas puis je remonte bavarder avec Peter jusqu'à l'heure du diner puis nous nous dirigeons à quatre vers la terrasse d'Alternative (André, crevé est allé faire une sieste tardive) pour une fois n'est pas coutume, diner végétarien (curry de courge, mangues vertes et pour moi coeur de banane).

Il fait bon, on est au bord de l'eau et la nourriture est délicieuse, que demander de plus.

Une fois de plus, je lâche le gang après dîner car j'ai 3 fun dives avec Florent demain et je veux être en forme.

 

Ce matin, je croise Slava sur la terrasse de l'hostel. Il rentre a Puerto Princesa d'où décolle son vol pour Danao sur l'ile de Mindanao. Il est toujours aussi maigrichon et rouge tomate malgré l'huile que je lui ai refilé pour qu'il hydrate sa peau brûlée. Je me sens un peu coupable de l'avoir laissé tomber ces derniers jours avec mes révisions... Mais gentil et généreux, il ne m'en veut pas et on se dit au revoir chaleureusement.

 

Magnifique première plongée sans baby-sitter aujourd'hui. On est trois : Victoria une jolie anglaise couverte de taches de rousseur, Flo et moi.

Victoria est ma "buddy" et c'est top de plonger avec elle.

A la première plongée sur Flo repère deux tortues dont une qui mange longuement une grosse méduse orange tandis qu'on la regarde. Victoria invente un nouveau signe : double Ok avec les doigts puis elle tape frénétiquement ses mains l'une contre l'autre. Signe de joie et d'enthousiasme! Adopté ! :-D

 

La deuxième plongée est très bien aussi avec une succession de magnifiques lion fish, superbes avec leurs larges nageoires comme des voiles et leurs longs piquants. Victoria repère un scorpion fish (très difficile à voir car il ressemble à un rocher) et moi un crocodile fish (idem). Deux occasions d'utiliser notre nouveau signe. En revanche on a un méchant courant contraire et on doit nager dur pour avancer sur les derniers mètres. A cause de l'effort, je brûle mon air trop vite et sans m'en apercevoir et je ne suis qu'à 10 bars lorsque l'on commence l'arrêt technique de 3 minutes à 5 mètres. Victoria qui vérifie ma gauge est bien paniquée...

 

IMG_0239IMG_0235

Après la pause déjeuner, troisième plongée. Super!

 

On rentre, douche, bière (je n'ai jamais autant bu que depuis que j'ai commencé à plonger...) puis papotage avec Amanda qui me montre ses photos de compétition de Jujitsu Brésilien. Florent nous montre les vidéos hilarantes de son DSD indien qui a insisté pour être filmé.

Dinner au Pukka Bar avec le gang et un sympathique couple espagnol vivant à La Réunion.

 

IMG_0192

 

Je m'en vais le lendemain pour Coron, je rentre donc faire mon sac à dos non sans avoir huggué tout le gang que je suis bien bien triste de quitter.

 

Ce séjour à El Nido a vraiment été extraordinaire. J'en ai adoré chaque moment.