Arrivée a Manille en fin de journee apres un vol Quantas treeees calme durant lequel pour ne pas changer une equipe qui gagne, j'ai roupillé durant 7 heures (me suis-je fait piquer par la mouche tsé-tsé ? Mystere...).

Comme de bien entendu,  je me fais arnaquer par le taxi de l'aeroport qui doit avoir son compteur trafiqué car je me retrouve a payer 500 pesos pour aller dans le quartier de Malate alors que mon Lonely Planet me dit que le trajet coute en moyenne 300. Mais bon, je ne vais pas ergoter pour 3 euros...

L'hostel est plutot sympa et nous ne sommes que eux dans la chambre hyper climatisee et asceptisée,ce qui me change de l'exterieur de l'hotel totalement hystéro : voitures, motos, jeepneys, gens fourmillant dans les rues, mandiants, touristes, pollution de malade, etc.

Je decide de booker un avion pour Palawan qui mesemble une bonne basepour prendre mes cours de plongée. C'est fait en 10 minutes et pour une cinquantaine d'euros sur le site de Cebu Pacific, une des principalscompagnies ici.

Je vais faire un tour dans les rues autour de mon hostel puis au centre commercial tout proche avant d'aller me coucher.

 

Le lendemain, j'ai 2 choses sur ma to do list avant de prendre mon avion en fin de journee :

- poster un colis a la Poste avec presque toutes mes affaires de trekking et notamment ma tente (prevoir 2 heures)

- epilation: ben oui,je ne vais pas aller a la plage comme cela sinon tout le pays risque de m'appeler Madame Yeti... (prevoir 6 heures... non, je plaisante, deux looongues heures devraient suffire :-D)

Je pars pour la poste au plustot avec mon colis. Malheureusement, le bureau local de Malate n'accepte pas les colis par bateau et le prix de l'envoi par avion est prohibitif. Les deux dames de l'accueuil me conseillent de me rendre a la poste centrale. Comment y vais-je ? Facile, il suffit de prendre la jeepney qui passe devant la porte... En 3 secondes, c'est fait... Je suis avec mon gros colis sur les genoux dans une jeepney etincelante qui fonce dans le trafic matinal.

DSC00030DSC00031

 

Le chauffeur me depose a une centaine de metres de la Poste et l'envoi de mon paquet se fait assez efficacement et pour 50% moins cher qu'au tarif unique du bureau de Poste de Malate. Ce qui est bien aux Philippine c'est que tout le monde baragouine un peu d'anglais (et la majeure partie des gens le parlent bien), du coup pour poser des questions,trouver son chemin, etc, c'est pratique.

Une fois sortie du bureau de poste, je realise que je n'ai aucune idee de comment rentrer a l'hostel et il est 10h30, soit 30mn avant l'heure de check-out. Je tente de ne pas paniquer et me dirige du coté opposé du boulevard ou mon jeepney m'a déposé plus tot.

Je demande au gars qui a l'air de coordonner le départ des jeepneys laquelle prendre et il m'en indique une (au hasard me semble-t-il mais je decide de lui faire confiance et monte dedans). Bien entendu,le jeepney ne prends absolument pas lememe chemin qu'a l'aller et au bout de 10 minutes, je n'ai aucune idee de la ou je suis... Super...

Je tente de reperer le nom des quartiers sur les enseignes, mais peine perdue. Me sentant desemparee, le chauffeur se retourne et me demande ou je vais. Adriatico, lui reponds-je... Il me fait signe (ainsi que tous les autres passagers... la honte...) de descendre ici car on vient de depasser Malate.

DSC00036DSC00038

 

Bon ben c'est pas gagné,je n'ai aucune idee de la ou je suis... Je reviens sur mes pas,traverse un gigantesque boulevard,prends des ruelles animées ou des philippins vivent pratiquement a cheval entre leur maison et la rue,regarde un groupe de garconnets (dont un qui tient un poussin jaune canari dans la main gauche) jouer au basket puis finit par renoncer et prend un tricycle qui me conduit a Whre2Next,mon hostel en moins de 5mn.


Je me depeche de finir mon sac (je n'ai dépassé l'heure du check out que de 45mn...) puis je leur laisse en garde tandis que je vais me faire epiler au centre commercial a coté (non,je n'ai pas de photos...).

 

A 16h, je prends un taxi pour l'aeroport (270 pesos...) ou j'attends mon avion en retard.

On s'envole avec une bonne heure et demi de retard ce qui me permet d'admirer Manila by night...

 

DSC00042