Arrivee a 20h, donc en pleine nuit a Rotorua, je descends du bus pour me diriger vers Base backpackers ou j'ai reserve une chambre a un prix defiant toute concurrence : 19 NZD la nuit. Bonne surprise, la chambre est vraiment bien. Plus de lit superposes mais 4 lits simples avec salle de bain dans la chambre et des filles tres sympas pour la partager avec moi . Le luxe !

C'est donc d'excellente humeur que je me reveille le lendemain.

Rotorua est très connue pour son activité géothermique. On y trouve de nombreux geysers, notamment le Pohutu à Whakarewarewa et des mares de boue chaude dans la ville même dues à la caldeira volcanique de Rotorua. La region est egalement l'un des centres culturels maoris (meme si ceux-ci vivent dans tous le pays) ou l'on peut partager leur culture via des repas traditionnels et des spectacles de chants et de danse (je fais tres "Voyageurs du Monde" la...)

Je me dirige a pied vers le "village touristique" de Te Puia qui borde le geyser Pohutu et le Rotorua Maori Arts and Crafts Institute qui regroupe une ecole de sculpture (sur bois et jade) et une autre de tissages maoris.

Il y a egalement un petit spectacle maori pour une dizaine de dollars en plus (oui, ici c'est la Nouvelle Zelande, il faut payer pour voir les geysers ;-D) et une kiwi house ou l'on peut voir le celebre oiseau en captivite.

Le geyser Pohutu est tres impressionnant. Il entre en eruption naturellement toutes les heures a peu pres et cela dure vingt bonnes minutes. On sait qu'il est sur le point d'entrer en eruption car le geyser Prince Edward a cote (mais plus petit) le precede de 2 minutes 30 (oui, c'est tres precis...)

En attendant la prochaine eruption, je me balade dans le parc au bord des piscines de boue (95 degres celcius, non, je ne vais pas m'y baigner) et dans le parc des kiwis (qui dorment a poing ferme...). J'assiste egalement au spectacle mais je ne le trouve pas terrible terrible (desolee), mais comme j'ai reserve pour un hangi avec spectacle ce soir, ce n'est pas trop grave.

 

DSC06323DSC06317

DSC06355DSC06274

DSC06377DSC06314DSC06320

Un tour guide nous emmene visiter les ateliers de sculpture, celle de la jade notamment est tres interessante. Apres la visite, je retourne voir le geyser encore une fois (je ne m'en lasse pas !). Cette fois-ci, il est plus lent a erupter (ca existe ca ?). Il y a un groupe de croisieriste (une bonne cinquantaine de personnes, chacune ayante paye plus de 20 000 euros pour 20 jours de croisiere) qui attendent avec moi. Mais comme le geyser est en retard sur son eruption (non programmee), ils doivent s'en aller pour rejoindre le bateau... C'est dommage, a 15 minutes et 15 000 euros pres, ils l'auraient vu :-D

DSC06351DSC06364

Bon, moi aussi je n'ai pas de temps a perdre.

Ce soir, j'ai reserve pour un hangi (un repas traditionnel maori cuit dans un four en terre, un peu comme le umu de Benjamin mais un peu plus cher et chic...) et le bus vient me chercher a 17h.

Je rentre en marche rapide a l'hostel et j'ai a peine le temps de me changer avant que le minibus du Maori Village vienne me recuperer.

Nous sommes accueillis par un animateur maori tres drole. Nous sommes une dizaine a ma table mais une bonne centaine en tout pour le hangi et le spectacle.

Apres un petit apero a la biere neo-zelandaise, nous visitons les abords du village (oui, oui, la centaine de personnes, l'horreur...) et la magnifique source bleue chamoire du village. Extraordinaire, vraiment surreelle. Puis nous assistons a un veritable spectacle maori, chants, danses et bien sur haka pour finir. Les chanteurs et danseurs sont extraordinaires, vraiment dans leur tradition et le haka (contrairement a celui de ce matin) est vraiment impressionnant. 

DSC06390DSC06395DSC06397DSC06436DSC06437

 

Nous allons diner. Le hangi d'agneau et de poulet est servi sous forme de diner accompagne de pommes de terres, de kumara (patate douce) et de plein d'autres salades.

Et la cerise sur le gateau : 4 dessert, dont la fameuse Pavlova, une base de meringue (mais moins sucree) recouverte de creme fouettee de de fruits frais : Mmmmmmhhhhhhmmmmmhhhhhmmmmhhhhmmmmhhhh (j'en ai repris 2 fois...)

DSC06392DSC06462

 On finit la soiree par une visite au mini-zoo local ou en sus des lezards locaux, j'ai le privilege de voir 4 kiwis en semi-liberte (dans un vaste enclos) qui courent et cherchent leur nourriture dans le sol herbeux en soufflant pour degager leurs narrines de la terre qu'ils y accumulent. Adorable ! 

DSC06479