Jour 1 (ou nuit 1...) :

J'adore les neo-zelandais, leur sens de l'humour, leur pragmatisme, leur bon sens, leur simplicite (Jade, je t'adore!).
Le vol avec Air New Zealand s'est super bien passe. Cela commence bien avec les consignes de securite Seigneur des Anneaux tres pince sans rire. Je vous met le lien Youtube, c'est excellent!
Je ne sais pas trop comment aborder ces iles ou je passe un mois. Un mois c'est beaucoup mais en meme temps peu en fonction de ce que l'on souhaite faire. Trouver quelqu'un et louer une voiture ou un campervan a deux ou a trois, continuer en transports en commun, ile du nord, ile du sud ? Autant de questions qui se bousculent dans mon pois chiche.
Je decide de regarder deux documentaires sur la NZ sur l'entertaining system. Et la, la revelation, un documentaire du Department of Conservation (DOC) qui decrit en image les "Great Walks" neuf treks de 3 a 5 jours dans differentes regions du pays. Va pour les Great Walks donc. En plus, elles sont faciles a rejoindre (enfin, plus ou moins) en transports en commun, du coup c'est l'ideal pour moi.

J'arrive a Auckland vers 22h. A la douane, j'ai droit au test chimique sur ma tente pour s'assurer que je n'emmene pas de bacteries et de bebetes sur l'ile (dieu merci elle ne m'a pas fait enlever mes chaussures de marche, la elle aurait pense que je faisais une attaque au gaz sarin...)
Marie m'attends patiemment pendant que je vais retirer de l'argent et que je recupere l'objet du delit desormais lave de tout soupcons (j'etais certaine que mon bebe passerait le test haut la main!)
On a a peine le temps de sauter dans le bus qui nous depose juste en face du backpacker ou Marie a reserve un lit et ou j'espere en degoter un. Coup de bol, il y en a un de dispo et on va deposer nos affaires avant de se retrouver devant la porte pour aller faire quelques courses.
On va se coucher (je suis naze) apres s'etre donne rendez-vous a 10h le lendemain pour une visite de la ville.

 

Jour 2 :

Le lendemain, apres un petit dejeuner rapide, un arret dans une librairie pour acheter le Lonely Planet NZ (je repere au passage un livre "ferns of New Zealand" : 120 pages sur les differentes especes de fougeres locales) et quelques recherches sur internet pour preparer la suite de mon voyage, nous voila Marie, Timothee (eh oui, on a ramasse un autre francais au passage, mais un tout tout petit qui parle beaucoup beaucoup pour compenser) et moi nous dirigeons vers le bord de mer pour le debut de notre tour a pied d'Auckland. Apres un arret pharmacie (Marie), banque (Timo), magasin d'ordinateurs portables (moi mais je n'ai rien achete) et vendeur de sushi (tous...) nous voila partis .

On commence par admirer le port et une fois de plus, je repere les nureaux d'une des compagnies de bus nationales et du coup je lache Marie et Timo pour aller me renseigner. Je poursuis mon chemin mais moi qui pensais pouvoir les rattraper, je ne les retrouveraid jamais... Il fait beau (cela me change de la Polynesie!) et la ville est agreable avec ses auvents se suivants d'un batiment a un autre protegeant les passants de la pluie comme du soleil dont la morsure est brulante dans ce pays au-dessus duquel la couche d'ozone est d'une finesse unique et donc dangereuse.

DSC05466DSC05468DSC05478DSC05496DSC05484

Je profite des soldes pour faire quelques courses dans des magasins de camping et d'equipements sportifs. Il est temps que je commence a jeter mes vieux tee-shirts decolores et pour certains troues par les mites (polynesiennes? sud-americaines? qui sait...)
Je vais diner legerement et je rentre a Base ou je retrouve Marie et Timo qui sont alles se faire un Burger a Burger Fuel.
Timo me prete son ordinateur pour que je booke mon pass 17 trajet avec Naked Bus pour le prix imbattable de 225 NZD !
J'en profite egalement pour booker une chambre a 19 dollars via internet au lieu des 27 que je paye actuellement. Meme hotel, meilleure chambre (4 personnes au lieu de 6 et je l'espere sans l'horrible odeur de pieds de ma chambre actuelle...)

Jour 3 :

Deuxieme jour a Auckland. Je me reveille tot et je vais donc en profiter pour mettre a jour mon blog dans un cafe internet ouvert 24h sur 24 en attendant l'ouverture des musees.

A 10h, je me dirige vers l'Auckland Art Gallerie qui presente des oeuvres d'art moderne et contemporain. J'y passe quelques heures, notamment a admirer une oeuvre assez originale de Peter Robinson nommee The End of the Twentieth Century. Il s'agit d'un assemblage heteroclite d'objets et d'image avec des messages interessants assez critiques du monde contemporain. Vraiment tres interessant.
Il y a egalement une gallerie tres interessante de portraits de dignitaires Maoris peints au 19 eme siecle. Je vous met des photos tirees d'internet car il est interdit de les prendre en photo pour des questions de droits aux ayants-droits.

DSC05519DSC05522DSC05539DSC05580

DSC05532DSC05535DSC05546DSC05596

 

The End of the Twentieth Century

DSC05549DSC05568DSC05575DSC05593

Je vais ensuite me balader a Albert Park avant de dejeuner dans un snack self-service offrant une trentaine de makis geants aux saveurs differentes pour 1 NZD l'un. Savoureux.

Je continue a marcher sans but en ville et finis dans le cafe internet pour preparer la suite de mon voyage et uploader les photos des Galapagos sur mon blog.

Je passe au supermarche en fin de journee pour acheter des Tim Tams en l'honneur de Jade, l'assistante neo-zelandaise de mon boss qui m'a conseille d'en manger un.
Je dine d'une crepe coreenne tres bonne avant d'aller retrouver Marie et Timo qui me debriefent sur leur journee sur l'ile de Waiheke.

Le lendemain, j'irais bien faire une sortie ornitologique (Tarzan m'aurait-il transmis sa passion ? :-D) sur l'ile de Tititiri Matangi mais uniquement s'il fait beau car il a plu une bonne partie de l'apres-midi.

DSC05618