Il était temps que je parle un peu des Fregates (Fragatas en espagnol) après en avoir mis des dizaines de photos. J'ai déjà raconté pourquoi on les nommait les pirates des Galapagos et comment elles suivaient le bateau d'île en île. Parlons un peu de leur mode de reproduction.
Comme pour les boobies, c'est le male qui doit rechercher une femelle.
Pour cela, il construit un nid sur un arbuste du mieux qu'il peut, cela lui prend à peu près une semaine. Une fois le nid prêt, il gonfle la poche rouge carmin qu'il a sous la gorge afin d'attirer et de séduire une femelle.
La femelle Fragata vient alors se poser pres du nid et inspecte celui-ci et son propriétaire. Si les deux lui plaisent, elles s'y installent. Si le nid n'est pas correctement construit, deux options : 1) elle s'en va vers un autre male. 2) elle réorganise le nid à sa convenance (ceci uniquement si le male est un individu exceptionnel, sinon : au suivant !).
Les Fragatas pondent un seul oeuf. Les deux parents le couvent et les deux parents prennent soin de l'oisillon durant environ 3 mois. Puis le male s'en va définitivement. La saison suivante, il courtise une autre femelle (charmant personnage, mais qu'attendre de plus d'un pirate ?).

Il y a deux types de Fragatas, le Magnifique et le Grande. Le premier se distingue du second par le pourtour de l'oeil qui est rouge et chez le male des plumes aux reflets vert foncé sur son dos, alors que le male Fragata Grande a des reflets rouge très sombre sur le dos.

C'est le dernier jour à bord pour Sue, Bob, Sophie, Nicolas, Martina, Joe, Steph, Deb et Isaac.
En effet, ils n'ont booke que la croisière vers les îles du Sud. Je vais récupérer un nouveau groupe pour la croisière des îles Ouest. J'espère que ce sera l'équipe US de water-polo, en speedo et sans wet suit de préférence... ;-D

La marche du matin est planifiée à 6h afin de pouvoir voguer vers Baltra avant 8h30. Les avions des uns et des autres sont à 12h et l'aéroport est un peu en foutoir à cause des travaux en cours donc le départ est prévu tot.

Nous visitons Seymour Norte, un ilot au nord de Santa Cruz. Pierres et arbustes font la part belle aux Fregatas et aux Fous aux pied bleus.
Nous sommes accueillis par un concentré de cuteness : un bébé phoque trop trop mignon avec ses grands yeux bruns sombre.
Les Fragatas mâles sont en pleine période de nidification et donc de séduction sur cette île. Nous avons donc la chance de les voir avec leur poche pectorale gonflée. C'est assez magnifique.

 

DSC01916DSC01921DSC01937DSC01927

Nous croisons également uner dizaine de Blue Footed boobies dans leur nids (parfois en plein milieu du sentier) et des gaviotas (Swallow-Tailed Gull) au bord de la falaise.

DSC01978DSC01994DSC02048

 

Bien entendu, deux autres concentrés de cuteness nous attendent au tournant : les bébés lions de mer ont à peu près 1 mois et sont trop trop trop adorables.
J'en prendrais bien un avec moi pour finir mon tour du monde.

 

DSC02065DSC02085DSC02108DSC02131

 

 

Nous rentrons au bateau prendre notre dernier petit déjeuner tous ensembles avant le débarquement du groupe. Une dizaine de hugs plus tard, me voilà seule sur le bateau avec l'équipage. Grand nettoyage du bateau, remplissage des réservoirs de fuel et d'eau douce, les préparatifs pour la suite de la croisière vont bon train. Le cuisinier prépare du thon pour le déjeuner et il jette les déchets par dessus bord ce qui attire tous les pelicans et fragatas du coin et me donne l'occasion de prendre des photos sympas.

DSC02152DSC02162

Je vais prendre une douche bien chaude alors que le nouveau groupe arrive : une famille de 4 norvegiens (impossible de retenir, voire de comprendre leurs noms...), deux anglaises Barbara et Vanessa, un couple neerlandais (Reyner et pas capte son nom) et un couple allemand (pas capte leur nom). Pas de joueur de water-polo en vue...

Jairo est parti rejoindre sa famille à Puerto Ayora, nous avons donc un nouveau guide : Manolo.

Après le déjeuner, le bateau vogue pour 3 heures de croisière vers El Sombrero Chino au nord. Je repère les dauphins en même temps que le capitaine et cela est l'occasion de belles photos.

DSC02186DSC02191

 

Le bateau largue l'encre en face du Sombrero Chino qui tire son nom de sa forme bien particulière. Le groupe embarque sur les pangas pour le snorkelling de l'après-midi. Je n'ai pas trop envie de me baigner alors j'embarque avec mon appareil photo dans la Panga conduite par le benjamin de l'equipage Bruno qui manoeuvre abilement afin de nous approcher le plus possible des rochers ce qui me permet de prendre des photos de l'unique pingouin du coin :-D, des cormorans et des fous aux pattes bleues en pleine conversation avec une iguane de mer.

DSC02249DSC02256DSC02326DSC02244

 

Après une brève pause à bord, nous debarquons sur le "Sombrero" pour une balade sur les champs et les tunnels de lave de l'ilot, formations rocheuses issues des éruption successives.
Nous pouvons prendre en photo des Lava lezards, Sally lightfoot crabs, des iguanes de mer au milieu du rouge vif des sesubio, la végétation qui borde les cotes. Bien entendu, les bébés lions de mer sont au rendez-vous avec tout ce qu'ils peuvent nous offrir d'adorablité. En rentrant sur les pangas, nous pouvons admirer les pelicans en train de pêcher.

DSC02265DSC02313DSC02258DSC02248

 

Aussitôt arrivés à bord, le bateau commence sa navigation de 12 heures vers Fernandina.
Après le dîner, je profite du temps découvert pour aller admirer les milliers d'étoiles.