Bref arrêt à Trujillo histoire de visiter un peu et de ne pas enchaîner le bus de jour pour Chiclayo directement sur le bus de nuit de Huaraz.
Je n'ai pas super bien dormi car j'étais assise à coté d'un type qui a bien pris ses aises en étalant ses jambes et ses bras à moitié sur MON siège de semi-cama. Décidément entre les voitures qui ne s'arrêtent pas aux passages piétons, les gens qui passent devant vous dans les queues en faisant semblant de ne pas vous avoir vu, ceux qui vous bousculent dans la rue ou ailleurs comme si de rien était et sans s'excuser, ceux qui mettent de la musique à fond dans le bus même en pleine nuit (via leur smartphone) le Pérou est vraiment un pays de grosses brutasses... Autant le pays est superbe autant je ne suis pas super fan du peruvien de base (et je passe sur les remarques machistes et les tentatives de drague à deux balles, trop honte pour eux...). Malheureusement pour lui, je voyage équipée et je lui ai foutu mon sac à dos de rando dans les jambes avant de repousser son bras de son cote avec mon coude bien pointu. Ca l'a bien calmé et du coup j'ai eu beaucoup plus de place :-D. Mais quand j'ai osé le remettre à sa place, le la nuit était malheureusement déjà bien entamée.
Nous sommes arrivés à Trujillo en pleine nuit à 4 heures du matin. Comme je veux visiter un peu la ville mais sans y dormir, je ne peux pas aller à une guest house pour dormir un peu. Du coup, je roupillotte sur une chaise de la salle d'attente de Movil en attendant qu'il fasse jour.

Vers 8h, je change de compagnie de bus (Movil ne va pas plus au nord du pays) et prends un billet avec Linea. La compagnie garde les bagages de ses passagers durant la journee s'ils veulent visiter les environs.

Je prends un taxi pour le centre ville afin d'aller voir la Plaza de Armas la plus grande du Perou (je ne suis pas déçue malgré le concours de sapins de Noel qui gachent un peu l'harmonie du lieu, mais ajoutent au coté festif).

DSC08292DSC08303

DSC08296DSC08298

J'enchaine sur un mini-bus pour aller visiter les Huancas (temples) del Sol y de la Luna, gigantesques constructions élevées par une civilisation pre-inca (600 avant JC) : les Mochés.

Les constructions en adobe ont mal résisté au vent à décoller un timbre poste qui souffle ici mais certaines fresques polychromes du temple de la Lune ont bien résisté car recouvertes (et donc protegees) par des couches de murs en brique.
Les couleurs sont superbes comme certains motifs.

DSC08323DSC08312DSC08313DSC08320DSC08314DSC08333DSC08337DSC08343

Je vais déjeuner copieusement de spécialités de la région (au bord de la mer) : un ceviche mixto, le meilleur depuis mon arrivée au Pérou : crabe, fruits de mer, poisson blanc ultra-frais, pas trop d'oignon, des algues savoureuse mais pas trop fortes, du Yuca (un féculent qui ressemble un peu au manioc), et un dulce de Tigre épicé à souhait puis une soupe de fruits de mer et poisson nommée Parihuela, tres bonne également. NB : oui, ces plats sont énormes mais j'ai perdu pas mal de poids récemment et il faut que je me remplume !

DSC08358DSC08359

Je prends mon bus pour Chiclayo à 16h et c'est parti pour 4 heures de route au milieu d'une plaine côtière semi-désertique.

Une idée des prix :
Entrée Huacas de la Luna et del Sol : 10 soles
Billet de bus Trujillo-Chiclayo : 14 soles avec Linea
Ceviche mixto : 20 soles
Parihuela : 17 soles