birmanieJ'ai beaucoup aimé la Birmanie lors de mon dernier voyage.

Un pays pourtant sous le joug des militaires, une dictature très dure et corrompue. Lors de mon dernier voyage, je n'avais pas vraiment pu voir ses effets, mis à part cette pauvreté extrême et le silence des opprimés. En effet, je pense que ce qui caractérise une véritable dictature, c'est le silence de ses concitoyens. Et les birmans ne parlent pas de politique, ce qui est caractéristique d'une réelle oppression, la plus dure et la plus violente.

Ainsi le rapporte Reporters sans frontières http://www.rsf.org/article.php3?id_article=10007

plus_grande_prison

silence__on_coupeCette fois-ci, j'ai vu : les criminels de droits communs emmenés dans des convois entassés les uns sur les autres, le travail forcé des femmes et des enfants des campagnes pour construire les routes, les routes barrées, la plus grande prison de Birmanie au pied d'un de ses monuments religieux les plus sacrés, la coupe du teck par les prisonniers politiques et surtout cette pauvreté du peuple face aux richesses des militaires et de leurs protégés. Richesse principalement issue de l'exploitation des richesses naturelles du pays : teck, pierres précieuses et exploitation du peuple. En Birmanie : Silence, on coupe ...

mandalay_124

Les Moustaches Brothers sont des figures de la contestation birmane.

Ces trois frères présentent un spectacle satyrique singeant les dérives du pouvoir. Le frère aîné a d'ailleurs été emprisonné plusieurs années suite à l'une de leur représentation.

Depuis deux ans, ils se produisent surtout devant les touristes. Le pouvoir tolère ces représentations puisque de toute manière elles ne peuvent alimenter la contestation birmane puisque non présentées aux birmans mais aux étrangers.

Alors pourquoi y aller ? Vaste question à laquelle chacun ne peut répondre que pour soi-même.

Pour rencontrer ces gens qui sont déjà suffisamment isolés par leur gouvernement. Pour apporter l'argent du tourisme aux personnes (hôteliers, restaurateurs, artisans) qui peuvent ainsi améliorer leur quotidien. Pour discuter avec les birmans lorsque cela est possible. Pour échanger.

Et puis aussi parce que ce pays est magnifique et ses habitants généreux du peu qu'ils peuvent offrir.